Articles

Quand sa propre vie ne compte pas

Image
Des pays arabes, hors pays du Golfe, pour le moment, deux pays ont échappé aux révolutions arabes. Le Maroc et l’Algérie. Deux pays qui ne s’aiment pas tellement. Mais alors pas du tout. Deux régimes plutôt. Et pourtant, parfois ils se disent condamnés à s’aimer à nouveau. Quant à la Mauritanie, on oublie souvent qu’elle se situe au Maghreb. 
Les catastrophes humaines couvertes sous l’appellation de révolutions ou de printemps arabe tournent dans l’espace arabe. Elles charrient avec elles des guerres civiles, là où il existe des communaut és qui estiment que la chute du régime en place ne peut que leur être favorable. 
Entre la détermination des populations qui exigent la chute du régime et celle des pouvoirs en place, la première est celle qui ne faiblira pas. Il est impossible que des peuples acceptent d’être vaincus. Les armées gagnent face aux autres armées mais pas face à leur propre peuple, ou face à des peuples qu’elles ont pour mission d’occuper ou de coloniser. Une occupatio…

La RASD plaide pour des sanctions contre le royaume alaouite

Image
POUR L’AMENER À REPRENDRE LE PROCESSUS DE PAIX La RASD plaide pour des sanctions contre le royaume alaouite

La RASD exhorte la communauté internationale à adopter des sanctions contre le royaume du Maroc à l’effet de faire revenir ce dernier à la raison et reprendre le processus des négociations sur la base de l’autodétermination du peuple sahraoui.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - C’est là le plaidoyer que le président du Conseil national sahraoui a développé à l’occasion d’une conférence qu’il a animée, hier mardi, au Conseil de la nation. 
Khatri Addouh, qui a fait une rétrospective du long combat du peuple sahraoui pour le recouvrement de son indépendance, a exprimé la disponibilité des autorités sahraouies à poursuivre les pourparlers pour peu que le Makhzen cesse ses «manœuvres» et concède, enfin, à admettre «qu’il n’y a pas de base de négociations autre que celle de l’autodétermination que l’instance onusienne de même que presque l’ensemble de la communauté internationale ont recon…

"Arria Fórmula " sur le Sahara Occidental

Image
Le diplomate sud-coréen réitère dans l'ultime partie de son rapport son appel à l'organisation d'un référendum d'autodétermination en vue de résoudre le conflit du Sahara. Sollicitée par l'Union Africaine (UA), à travers son Conseil e Paix et Sécurité, la rencontre comptera avec la participation du Représentant Spécial de l'UA pour le Sahara Occidental, l'ex-président du Mozambique, Joaquim Chissano. 
La décision marocaine d'expulser 84 fonctionnaires internationaux composant le segment politique de la MINURSO, ajoutée à celle du refus de permettre au Secrétaire Général des Nations unies d'accomplir pleinement sa mission, en se rendant à Rabat et dans la capitale occupée du Sahara occidental, El-Ayoun, auraient de graves conséquences sur la stabilité de la région, et constitueraient un grave précédent pour les opérations de maintien de la paix de l'ONU dans le monde. L'ambassadeur a ajouté que, pour le moment, la priorité est donnée à la ré…

L’Espagne œuvre pour l’autodétermination du peuple sahraoui

Image
Les relations bilatérales entre l’Algérie et l’Espagne ont été qualifiées d’excellentes, hier, par Mejandro Polanco, ambassadeur d’Espagne en Algérie, en marge des travaux du colloque national organisé à l’université de Tlemcen à l’occasion de la célébration du IVe centenaire de la disparition de l’écrivain Miguel de Cervantès y Saavedra. 
« L’Espagne partage avec l’Algérie des relations basées sur des intérêts communs et une réelle consolidation du bon voisinage », a-t-il souligné rappelant l’importance de la réunion à Madrid, le mois de juillet dernier, qui fut une occasion de booster la coopération économique entre les deux rives. 
L’ambassadeur a réitéré, lors d’une conférence de presse, que l’Algérie est le premier fournisseur de l’Espagne en gaz à hauteur de 50%, et que le marché algérien compte près de 450 entreprises espagnoles activant dans plusieurs domaines. 
Répondant à une question liée au conflit du Sahara occidental, il a souligné que « son pays soutient la cause sahra…

L'Islande comme la CJUE, exclut le Sahara de son accord commercial

Image
Les quatre États membres de l'association de libre-échange AELE - Norvège, la Suisse, l'Islande et le Liechtenstein - concluent de la même manière que la Cour de justice de l'Union Européenne. Les marchandises du Sahara Occidental ne peuvent être inclues dans les accords de libre-échange avec le Maroc.
Ci-dessus : de la farine de poisson en cours de chargement sur un navire à El Aaiun, au Sahara Occidental. Il est arrivé à l'Islande d'importer de la farine de poisson en provenance du territoire occupé.
La ministre des Affaires étrangères de l'Islande nouvellement nommée le 18 avril a répondu clairement au parlement islandais sur la question de savoir si oui ou non les marchandises en provenance du Sahara Occidental font partie de l'accord de libre-échange que le Maroc entretient avec les États de l'AELE.
La déclaration suivante est une traduction de l'islandais de WSRW :
"Madame la député demande si la ministre s'accorde avec l'interpr…

Alger, le monde arabe et les principes immuables

Image
Redéploiement de la diplomatie face à «l’agressivité» des pays du Golfe
Alger, le monde arabe et les principes immuables
Messahel a fait part au Président syrien de l'expérience de l'Algérie en matière de réconciliation nationale pour la concrétisation de la stabilité mettant l'accent sur l’inévitable règlement politique des crises qui secouent le monde arabe. Bachar Al-Assad a exprimé ses remerciements pour le soutien et la solidarité. C’est la première posture de coopération officielle et affiché d’un pays arabe avec Damas depuis le début de la crise. Le message est on ne peut plus claire adressé à d’autres capitales arabes. Il faut dire qu’historiquement les monarchies du Golfe ont toujours penché pour le Maroc dans le conflit du Sahara occidental, mais ils veillaient à l’exprimer de manières moins abruptes tout en essayant parfois de jouer les «intermédiaires». Ce qu’Alger a toujours refusé pour des raisons évidentes
Après un séjour en Libye pour confirmer la réouvertur…

«L’UE ne reconnait pas la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental»

Image
Me Gilles Devers, avocat du Front Polisario : «L’UE ne reconnait pas la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental»
Le 10 décembre dernier, une décision du Tribunal de l’Union européenne annulait l’accord agricole signé entre l’UE et le Maroc car il intégrait le Sahara occidental au sein du royaume marocain, alors qu’en droit international, l’ex-colonie espagnole demeure un territoire à décoloniser. Mais l’affaire n’est pas pour autant close. Le Maroc ne digère pas sa défaite et le Conseil de l’UE a formé un pourvoi devant la Cour de Justice de l’Union européenne. Pour bien comprendre cette bataille juridique à dimension politique importante pour la suite de la lutte du peuple sahraoui pour la mise en œuvre de son droit à l’autodétermination conformément aux résolutions des Nations unies, Maître Gilles Devers, avocat au barreau de Paris, avocat du Front Polisario, a bien voulu nous donner un éclairage, des informations pour bien comprendre les données du problème et la pr…