Articles

El Consul General de España en Nador, persona non grata en Marruecos

Image
El Cónsul general de España en Nador, Fernando Sanchez Rau, habría sido declarado persona no grata por las autoridades marroquíes. Parece ser que al Cónsul general Rau le reprochan, se le acusa de llevar a cabo actividades inaceptables y contrarias a la práctica diplomática. De esta manera habría perjudicado las relaciones de amistad que existirían entre ambos países.
También, entre otras cosas, el Cónsul general Rau habría intentado desviar ciertas ONG's marroquíes de sus objetivos incitándolos a actuar contra los intereses de su país. El ministro marroquí de Asuntos Exteriores y de la cooperación, T. Fassi Fihri, habría convocado, a mediados de diciembre, al embajador español en Rabat, Luis Planas, y le habría significado que Sanchez Rau en lo sucesivo era persona non grata en Marruecos. Este último habría salido de Marruecos inmediatamente después.
De momento, las autoridades marroquíes no confirmaron ni negaron esta información. La prensa española que habitualmente es puesta al …

Le bureau juridique du Parlement Européen demande la révision de l'accord de pêche avec le Maroc

Image
Le cas du Sahara occidentalreflète à merveille l'inquiétante agonie du droit international face à larealpolitik, ou comment les Etats – tout au moins ceux qui en ont la capacité - font passer leurs intérêts (principalement économiques) largement au-dessus du respect du droit international ou même généralement des principes élémentaires de justice. Le combat et la perséverance du peuple sahraoui sont récompensés. Voilà une nouvelle qui sèmera la zizanie au sein de l'équipe de prédateurs de Rabat. Le bureau juridique du Parlement Européen vient de se prononcer sur l'accord de pêche signé par l'UE avec le Maroc. Il plaide pour réviser l'accord parce que "il n'y a aucune preuve que l'exploitation des ressources halieutiques profite la population sahraouie. 
S'il n'y pas moyen de modifier cet accord, dont la fin sera au mois de juin prochain, l'UE doit "prévoir de le suspendre ou l'appliquer de façon que ses bateaux soient exclus des eau…

Sahara Occidental: entre guerre froide et guerre économique

Les documents déclassés par Washington ont permis de connaître ce que nous savions déjà sans constatation officielle: que l'invasion du Sahara Occidental par le Maroc avait son facteur déterminant dans l'analyse géostratégique faite, à l'époque, par les Etats-Unis et qui les a amenés à soupeser les variables qui peuvent influer d'une manière décisive sur l'équilibre régional :
1) Les événements politiques au Portugal ouvraient une interrogation sur l'opérativité future de la base des Açores et, en conséquence, le contrôle en profondeur sur l'Etroit de Gibraltar. 
2) L'incertitude créée en Espagne par la maladie du général Franco accentue le risque d'instabilité au nord du Détroit par un changement incertain du régime politique. 
3) La crainte d'une éventuelle expansion de l'idéologie socialiste algérienne. 
4) Les richesses en pétrole et en phosphates que le territoire possède. Les EU et le Maroc sont les plus grands producteurs mondiaux de ce d…

De l'autre côté du mur

Un mur de 2.500 kilomètres traverse le désert du Sahara Occidental. Le Maroc l'a construit dans les années 80 pour repousser les attaques du Front Polisario. Une guerre ouverte qui a duré jusqu'à la signature du cessez-le-feu en 1991 sous les auspices des Nations Unies. Aujourd'hui, près de deux décennies après cet accord, cette fortification continue de séparer les sahraouis se trouvant des deux côtés du mur. Il est précédé d'une zone de cinq kilomètres de longueur couverte de mines anti-personnelles - jusqu'à cinq millions, selon les organisations humanitaires - et surveillée 24 heures sur 24 par l'armée marocaine.
Le mur miné, dans lequel perdent la vie périodiquement des sahraouis occupés dans l'élevage d'animaux dans la zone, marque la limite entre sahraouis et Marocains, mais aussi entre les familles, qui sont restées divisées après l'invasion marocaine en 1975. D'un côté, ceux qui ont fui vers les champs de réfugiés - le mur se trouve à 90…

Algérie-Françafrique : que veut Sarkozy ?

Image
Il faut être d’une grande naïveté pour croire que les relations entre l’Algérie et la France peuvent être, d’abord, autre chose que des  relations d’intérêts, comme il le serait de le croire pour les relations entre toutes les nations du monde. Pourtant, dans le langage officiel, c’est souvent, pour ne pas dire toujours, que les brouilles et les retrouvailles des deux pays sont inscrites sur le registre affectif.
Il y a ce moment où  ce mot de Giscard d’Estaing «La France historique rencontre l’Algérie indépendante», et puis il y a eu ce projet de traité d’amitié né sous l’ère Chirac après sa visite haute en couleur en 2003. Ce traité stipulait : «La relation d’amitié et de confiance que la France et l’Algérie entendent établir entre elles se doit d’être à tous égards exceptionnelle et exemplaire. Dans cette perspective, elles conviennent de l’élaboration et de la finalisation d’un traité qui consacrera leur volonté de mettre en place un partenariat d’exception dans le respect de leur …

Two Quebeckers among UN dead in Haiti

Image
Renée Carrier and Alexandra Duguay were among those killed in last week's earthquake
Ha Tu Thanh and Ingrid Peritz

Fresh from small-town Quebec, Renée Carrier arrived in New York 30 years ago to start her first United Nations job in the francophone secretary pool. She would work her way up to be a respected diplomat and administrator.
Ms. Carrier, 54, had filed papers for her retirement and was considering moving to Montreal. She was in Haiti on her last field mission when the earthquake struck.
Her death and that of another Canadian UN worker, Alexandra Duguay, were made public yesterday. Both were killed in the collapse of the UN office in Port-au-Prince.
Both women embraced the UN lifestyle, shuttling between New York headquarters and difficult work in remote and troubled lands.
"Some people do it once and quit because it's too hard. But others get the bug. Each time it's like starting a new life," said Florence Westergard, who in 1992 worked with Ms. Carrier in MIN…

Mohamed VI : Un roi éclairé

Image
"Grâce à la monarchie, le Maroc a conservé sa stabilité." Cela semble être l’avis partagé par de nombreux marocains, ayant vécu ou non sous le règne de Hassan II. Selon les penseurs occidentaux et les comparses du régime, le Maroc a besoin d’une certaine stabilitéqui sera en mesure de rassurer le monde, et l'Europe en particulier, contre la menace intégriste, le trafic de drogue et l'immigration clandestine. 
Qu'importe si' après avoir rassuré les "pays démocratiques", la monarchie marocaine a dû bannir la presse indépendante. Le rôle d'un "roi éclairé" est peut-être aussi de décider de ce qui peut être lu "sans quoi on risque de menacer la stabilité du pays". La vie est tellement plus simple avec le roi, les gens n'ont plus besoin de réfléchir parce qu'il sait ce qui est bon pour son peuple. C'est pourquoi un "roi éclairé"a parfaitement le droit de protéger la population contre elle-même. Celle-ci pense …