Les sénégalais, la honte de l’Afrique

Alors que le peuple du Rif crève la dalle et il est sauvagement torturé, emprisonné et malmené par les autorités marocaines pour avoir osé revendiquer des droits légitimes à une vie honorable, à un enseignement digne, le roi Mohammed VI n’hésite pas à donner des dizaines de millions de dollars aux sénégalais pour s’assurer leur soutien dans la question du Sahara Occidental.

Les responsables sénégalais ont une fâcheuse habitude : celle de tendre la main pour quémander des miettes surtout avec les Marocains qu’ils savent en sale besogne pour mater du sahraoui comme ils mattent du rifain.

Dans ce cas, il s’agit de Cheikh Tidiane Gadio, président du Mouvement Politique Citoyen et ancien Ministre sénégalais des affaires étrangères et ancien envoyé spécial de l’OCI pour la Centrafrique et il se trouve à la tête d’un Think Tank, Institut Panafricain des Stratégies (IPS).

Malgré les nombreux titres qu’il cummule, Gadio porte avec lui la honte du peuple sénégalais, à l’instar de Mankeur Ndiaye qui se rend annuellement au siège de l’ambassade du Maroc à Dakar pour demander l’argent de trois billets de pèlerinage à La Mecque « pour des membres de sa famille ».

Ils connaissent le point faible du roi du Maroc : le Sahara Occidental et ils n’hésitent pas à lui souttirer de l’argent comptant et trébuchant sous promesse de lui aider à coloniser définitivement l’ancienne colonie espagnole.

L’argent marocain destiné aux poches des responsables sénégalais est un tabou qu’il dissimulent sous prétexte de la nature du Maroc de « grand allié » du Sénégal.

Dans ce mail, Gadio se met à genou devant les marocains pour demander des billets d’avion pour un déplacement à Paris.

Source : Maroc Leaks

Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise

Visite d’un dignitaire sioniste au Maroc