Le Rif, quelques événements qui illustrent la tragédie.

1766 : Le sultan Mohammed doit faire face à une grande révolte dans le Rif. Accusé d’en être l’inspirateur le Pacha Abd assadoq Ar-Rify (fils du pacha Ahmed et successeur du pacha Abd al- Karim ) est arrêté , sa famille et tous les Rifains influents de Tanger exilés. Le sultan établit à Tanger une garnison de abids chargée de surveiller et de contenir les rifains .

1811-1817 : Révolte montagnarde ; les Rifains sont défaits en 1813 mais les gens du moyen atlas parviendront à battre le sultan Alaouite en 1817 Smala par le duc d’Aumale


1864-1900 : Expéditions punitives sultaniennes contre les Rifains

1958-1959 : Emeutes des Rifains en signe de contestation la contre marginalisation et l’abandon auxquels ils sont voués. Ces émeutes ont créé chez Hassan II la conscience d’un risque qu’il fallait mater pour la survie du régime. Des milliers de civils seront massacrés

Juin 1965: Emeutes populaires sévèrement réprimées, le roi suspend le Parlement et assume les pleins pouvoirs, occupant également la fonction de Premier ministre

1960-1990 : Années de plomb au Maroc, violentes répressions dans le Rif, exactions et graves entraves aux droits de l’homme commises sous le règne de Hassan II

1981 : Emeutes dues à la hausse du prix des denrées de base

Janvier 1984 : Le Maroc connaît une vague d’émeutes qui éclatent de nouveau contre la hausse des prix des produits alimentaires de base. Ces émeutes seront également causées par les mesures prises par les autorités locales pour limiter la contrebande dans l’enclave espagnole de Melilla et le trafic de cannabis dans toute la région du Rif

Décembre 1990 : Une nouvelle vague d’émeutes nées à Fès se propagent à Tanger, Tétouan et Al Hoceima. Les sources officielles font état de 40 morts alors que les sources officieuses parlent de plus d’un millier de victimes pour la seule ville de Fès.

Source : https://arripublika.wordpress.com/chronologie-de-lhistoire-du-rif/

Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise

Visite d’un dignitaire sioniste au Maroc