Sahara Occidental : Les conditions du Maroc pour accepter la visite de Mme Navi Pillay

Selon un email trouvé dans la boîte mail de Mbarka Bouaida, les conditions imposées par le Maroc pour accepter la visite de la Haut Commissaire aux Droits de l’Homme sont :

– Accord de principe de la visite de la mission technique à Laayoune suivant des termes de référence à convenir d’un commun accord.
– Les termes de référence doivent définir les objectifs de la mission, son organisation, programme, personnes a rencontrer…
– Les noms proposes pour cette mission doivent être agrées par le Maroc
– Le Maroc prend note que le rapport ne fera pas l’objet de publication.

Selon un autre document confidentiel marocain “la délégation onusienne ne publiera pas son rapport de mission, ni des recommandations et ne fera pas de communiqué. Lors de la visite au Maroc, Madame Pillay partagera les recommandations du HCDH avec les autorités marocaines”. « M. Kompass a confié à notre Représentant Permanent à Genève que le Briefing à la Haut Commissaire sera « factuel, objectif et différent de ce que New York et d’autres souhaitent », car ce qu’il a « constaté sur le terrain est bien loin de ce que le HCDH reçoit comme courrier » ajoute le même document.

Pour rappel, Anders Kompass est l’ancien Directeur des opérations sur le terrain et de la coopération technique au Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH) et il fournissait des informations confidentielles à son ami, l’ancien représentant permanent du Maroc à Genève, Omar Hilale.


Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise

Visite d’un dignitaire sioniste au Maroc