Violente campagne de la DGED contre le PJD

Il suffit de suivre les publications de la presse marocaine pour avoir une idée du parti qui va remporter les élections d'octobre. Le résultat des élections a été décidé dans les bureaux de Yassine Mansouri qui mènent déjà une violente campagne contre le PJD.

Deux militants du parti de Benkirane ont été piégés et pincés en flagrant délit d'adultère. sans aucun respect pour la privée des citoyens, les photos des deux inculpés ont fait le tour de la presse dont tout le monde sait qu'elle obéit aux ordres des services secrets marocains.

Aujourd'hui, grâce aux révélations du cyber-activiste Chris Coleman24, personne n'ignore que le quotidien marocain « Al Ahdath Al Maghribia » est propriété de la DGED sous administration d'un officier de la DGED, Ahmed Charai. Eh bien, comme par hasard, il a été le premier média à publier l'information sur l’arrestation des deux amants islamistes du PJD.

Cette campagne vise, bel et bien, á dénigrer le PJD parce que le prochain vainqueur des élections est le parti du Tracteur, le PAM dont le président, Ilyas el Omari, cherche désespérément un diplôme pour pouvoir briguer son prochain mandat.

Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise

Visite d’un dignitaire sioniste au Maroc