L’Affaire Mankeur Ndiaye : La diplomatie du ventre et du racket ? (par Alpha Oumar Diagne)

L’instituteur de brousse Mankeur Ndiaye, le Ministre des affaires étrangères le moins diplômé de l’histoire politique du Sénégal et présentement le moins diplômé du Cap au Caire, n’a trouvé rien de mieux que de se transformer en vulgaire petit mendiant si l’on en croit un journal marocain en ligne. Mamadou Sy Tounkara a raison de se demander de savoir ce qu’il a pu quémander auprès de ses autres homologues. 

Au-delà de l’aspect du trafic d’influence et de la petite corruption, c’est la sécurité du Sénégal qui est en jeu. Il ne faut pas oublier que des efforts inouïs sont déployés dans les relations internationales pour obtenir des informations stratégiques concernant les autres pays. Le Ministère des affaires étrangères étant au cœur des affaires d’État de la République, le Sénégal serait-il en sécurité avec un tel homme ? Rien n’est moins sûr ! Tenez ! L’Iran et l’Arabie Saoudite sont engagés en ce moment dans un bras de fer. Quelle garantie avons-nous que le positionnement diplomatique du Sénégal dans cette discorde relève exclusivement des principes et des intérêts défendus par notre pays ou à l’opposé, relève entièrement ou partiellement de marchandages privés ? 

Le Président Macky Sall doit agir au plus vite pour nous débarrasser de cet élément peu fiable très fort dans l’intrigue et le positionnement. Avant-hier très proche de Maguet Thiam au PIT, hier matin très proche de Cheikh Tidiane Gadio aux affaires étrangères, hier soir très proche de Mimi Touré, aujourd’hui très proche du Président Macky Sall, demain à qui le tour ? L’homme sait naviguer allègrement dans les méandres du pouvoir. 

 Par ailleurs, Mankeur Ndiaye n’a pas le profil idéal pour conduire la diplomatie économique du Sénégal. L’homme a le profil de la diplomatie à l’ancienne : gérer les bons rapports avec les autres. De plus, il ne maîtrise pas la langue anglaise. Il est évident qu’avant chacune de ses rencontres avec ses homologues, ces derniers jettent un coup d’œil sur son maigre CV au plan universitaire. Le Sénégal regorge de talents pour occuper le stratégique poste de Ministre des affaires étrangères. Par-dessus tout, il n’a pas de base politique car cet individu ne vaincra jamais Omar Sarr à Dagana. En définitive, le Président Macky Sall doit considérer les intérêts supérieurs du Sénégal et ses propres intérêts politiques et se débarrasser ce Monsieur qui ne lui apporte rien du tout. 

Alpha Oumar Diagne, Juriste, Cincinnati, USA. 

www.dakaractu.com
Source: Senegal

Cœurs d'Afrique, 30/01/2016

Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise

Visite d’un dignitaire sioniste au Maroc