ONU- Maroc : Rabat sous pression sans le soutien de Paris

Selon des obsevateurs et analystes qui suivent de près le dossier du Sahara Occidental, le déplacement du roi du Maroc et son séjours à la ville d'El Aaiun est arrivé comme réaction aux pressions subies par Rabat de la part de la communauté internationale en vue de résoudre le conflit du Sahara Occidental, un contentieux qui dure depuis 40 ans.




La visite du monarque marocain au Sahara Occidental a été accompagnée de manifestations devant le siège de la mission onusienne au Sahara Occidental, la MINURSO. Plus surprenante encore, les déclarations du Ministre marocain des Affaires étrangères lors de cette visite royale. 




Selon Salah Mezouar, le Maroc interdira toute visite de l'Envoyé Spécial de l'ONU, Christopher Ross, au Sahara Occidental. Selon le responsible marocain, Ross devra se contenter de rencontrer les responsables marocains à Rabat et il est personne non grata dans le territoire de l'ancienne colonie espagnole.




La réaction de l'ONU ne s'est pas fait espérer. “Ross a le droit de se rendre au Sahara Occidental et cette question ne doit même pas se poser”, a affirmé le porte-parole du SG de l'organisation des Nations Unies, Martin Nesirky. 




Hier, selon des propos rapportés par l'agence EFE, le président du Conseil de Sécurité a renouvelé le soutien du Conseil à Ross.




“Nous réiterons notre plein soutien au processus de l'ONU au Sahara Occidental et au travail de l'Envoyé Personnel du SG, Monsieur Ross”, a déclaré aux journalistes l'ambassadeur britannique Matthew Rycroft.







Il semble que l'ONU est décidé à mettre fin au conflit du Sahara Occidental qui menace sa crédibilité.



http://diasporasaharaui.blogspot.com/2015/11/onu-maroc-rabat-sous-pression-sans-le.html

Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise

Visite d’un dignitaire sioniste au Maroc