Mohammed VI trahit sa sérénité sur le dossier du Sahara Occidental

"Rien dans la visite du chef d'État français n'a semblé perturber le Maroc dont les médias n'ont d'ailleurs pas fait grand cas de ce qui s'est passé à Alger", avait écrit mercredi dernier Julie Chaudier, correspondante du Point à Rabat.

Pourtant, le président français François Hollande à peine rentré d’Alger, Mohammed VI reçoit Nicolas Sarkozy au Maroc. Mais l'affaire n'est pas resté pas là. Sarkozy remet contre François Hollande et Manuel Valls depuis sa villa au Maroc. Est-ce une façon de régler les comptes de Mohammed VI avec François Hollande?

Est-ce une réponse du roi du Maroc à la visite de François Hollande en Algérie et ses déclarations amicales envers Bouteflika?

Il s'agit sans doute des célèbres réactions de jalousie du Maroc à chaque fois que la France fait un geste en vue d'apaiser les relations avec Alger.

“Une façon, pour le pouvoir marocain, de signifier eux socialistes français que leur penchants pro algériens étaient particulièrement mal ressentis au sein du Royaume” note le site Mondafrique. C'est que le Maroc sans le soutien indéfectible de la France dans la question du Sahara Occidental n'est rien du tout. Ni en Afrique ni ailleurs.

Ainsi, malgré les multiples discours sur les relations immuables entre le Maroc et la France, Mohammed VI trahit sa méfiance envers le président socialiste. Il y a la crainte de se voir seul face à la détermination de la communauté internationale de mette fin au statu quo dont s'accomodait le Maroc au Sahara Occidental. Un statu quo qui risque de mettre la région dans une situation périlleuse.

Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise

Visite d’un dignitaire sioniste au Maroc