Le roi des putes et des pédés marocains, le plus riche de l'Afrique (Forbes)

Alors que les écoles du Maroc sont classées parmi les pires au monde, selon l’organisation de coopération et de développement économique (OCDE), Mohammed VI a été classé par la revue Forbes comme le plus riche des rois d'Afrique.

En effet, alors que según le rapport produit par l'OCDE sur la qualité des écoles par pays dans le monde, le Maroc s’est classé 73e sur une liste de 76 pays objets d’évaluation, l’hebdomadaire américain Forbes a publié son classement des cinq rois les plus riches d’Afrique. Avec une fortune estimée à plus de deux milliards de dollars, Mohammed VI figure en tête de ce classement.

Un pactole dont l’origine reste à vérifier et essentiellement tiré des investissements. Selon cet hebdomadaire américain, la fortune du souverain du Maroc « provient de son contrôle sur la Société nationale d’investissement (SNI) ».

Les actifs de la SNI sont estimés à plus de 10 milliards de dollars. La holding détient 48% d’Attijariwafa, la plus grande banque marocaine, et est l’actionnaire majoritaire du géant de la distribution Marjane, de la compagnie minière Managem et de l’opérateur téléphonique Inwi.


Ainsi, le roi Mohammed VI détient une fortune colossale au moment où son peuple est contraint à fournir des prostituées au monde entier, y compris Israel et peu de jeunes marocains ne se sont pas prostitués dans les plages du Maroc où les pervers arrivent par des milliers pour assouvir leurs étranges impulsions.

Pour rappel, au mois de février 2015, le journal français Le Monde avait révélé l'existence d'un compte en banque secret dans la banque suisse HSBC au nom du roi du Maroc, Mohammed VI. La honte de la honte est passé sous silence au Maroc, où le ridicule ne tue plus.

Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise

Visite d’un dignitaire sioniste au Maroc