Le Maroc a essayé d'acheter le silence du Nigeria au Conseil de Sécurité

Le Maroc a proposé au Nigeria, membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, d'«adoucir» sa position et de se montrer «flexible» et «accommodant» lors de l'examen, en avril prochain, de la question du Sahara Occidental par le Conseil de sécurité, a rapporté jeudi le site Algeriepatriotique.

« Le deal proposé par la partie marocaine consistait à assurer l’actuel président nigérian d’un «soutien actif» à sa candidature lors des prochaines élections présidentielles, prévues initialement en février avant d’être reportées au 28 mars prochain, à travers un travail de «lobbying» auprès de la communauté musulmane du nord du pays, via de prétendus relais de la zaouïa Tidjania, et ce, contre un «effacement substantiel» du Nigeria sur la question du Sahara Occidental », ajoute la même source.

Selon le journal algérien, « après avoir constaté que le Nigeria était loin de donner suite à ce marchandage et de peur de voir les autorités nigérianes communiquer sur le sujet, le gouvernement marocain a décidé de passer à l'offensive en rendant public ce fameux communiqué du cabinet royal ». D’où le brouhaha monté par la presse du Makhzen sur cette affaire. 

Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise

Visite d’un dignitaire sioniste au Maroc