Les sahraouis veulent un engagement à l'image d'Aznar


La victoire du parti populaire (PP) de Mariano Rajoy aux élections générales en Espagne suscite un intérêt particulier chez les dirigeants du Front Polisario. Ces derniers espèrent que Rajoy adoptera la même politique que son prédécesseur à la tête de la droite espagnole, José Maria Aznar.

«Nous espérons une continuité de la politique adoptée par Aznar quand il était à la tête du gouvernement espagnol de 1996 à 2004, a affirmé l’ambassadeur de la RASD à Alger, Brahim Ghali contacté pour une réaction après la victoire de Rajoy.M. Ghali a précisé que le gouvernement espagnol sous la direction d’Aznar avait régulièrement soutenu les efforts de l’ONU et rappelé ses responsabilités dans le conflit du Sahara occidental.

Nous avons l’espoir de voir aussi la position du nouveau gouvernement claire, qui doit assumer le rôle historique de l’Espagne vis-à-vis de la décolonisation du territoire sahraoui, a-t-il dit.

Le Parti populaire (PP) est crédité, avec 44,62% des suffrages, d’une double majorité absolue parlementaire, soit 186 des 350 députés et 136 des 208 sénateurs. Aux précédentes législatives, en mars 2008, il avait obtenu 39,94% des voix, 154 députés et 101 sénateurs. Le président de la RASD, SG du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, a adressé un message de félicitations au président du PP, Mariano Rajoy, affirmant que «le peuple sahraoui qui suit avec intérêt ces élections qui se tiennent dans une situation particulièrement «délicate», estime que «le futur gouvernement en Espagne sera en mesure d’assumer sa responsabilité historique conformément au droit international dans la recherche d’une solution juste et durable au conflit du Sahara occidental». Mohamed Abdelaziz a assuré le chef du PP, Mariano Rajoy, de trouver en la direction politique sahraouie «un interlocuteur attentif et disponible pour mener à bien cette mission».
Y. M.

Source : Le Jeune Indépendant

Posts les plus consultés de ce blog

Sahara Occidental : le site ARSO retire un article dénigrant les responsables de l'Initiative Sahraouie pour le Changement

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Moroccoleaks : Les projets militaires du Maroc