Algérie - Maroc : Je t’aime, un peu, beaucoup…

Combien de fois a-t-on parlé de froid entre l’Algérie et le Maroc, deux pays qui sont pourtant très proches géographiquement, qui se ressemblent aussi mais qui s’entredéchirent. Des relations qui ont évolué en dents de scie pendant plus de dix-sept ans. Aujourd’hui il semble qu’un rapprochement soit amorcé. Des allées-venues de personnalités politiques des deux pays pour discuter coopération ont été effectuées. Le roi Mohamed VI est prêt à surmonter tous les obstacles , il semble qu’il veuille dissiper les nuages qui occasionnaient auparavant les gros orages. 

Les déclarations de bonnes intentions de la part du roi sont manifestes et l’Algérie aussi se dit tout à fait disposée à faire avancer le renforcement des relations bilatérales. Des discours de réconciliations, le roi Mohamed VI en a tenu à différentes occasions, la dernière remonte au 6 du mois en cours. La réunion des deux ministres, algérien et marocain, des Affaires étrangères évalue l’état de la coopération bilatérale et celle-ci donne l’air de se porter de mieux en mieux. 

La question du Sahara occidental reste une tâche noire dans les relations algéro-marocaines quand bien même pour l’Algérie, il s’agit d’un problème onusien. Le roi ne l’entend pas comme cela. Mais en fait ce qui chagrine le plus Sa Majesté ce sont les frontières terrestres fermées depuis 1994. Et c’est là où le bât blesse.
La réouverture des frontières qu’on avait annoncée à tort ou à raison très prochaine, fait débat d’école. Elle n’est pas au menu du jour de l’aveu même du Premier ministre Ahmed Ouyahia, même si on peut penser que l’idée est dans l’air. Certes cela scellerait la réconciliation algérienne qui pour le Maroc reste un obstacle pour que les deux frères ne soient plus ennemis et que l’on passe de la haine à l’amour. Va-t-on s’acheminer vers cette hypothèse il y aura peut-être un " Oui " qui sera assorti d’un " Mais… "

Et c’est ce " Mais " qui va confirmer ou infirmer le fameux sésame. 
Par : Soraya Hakim
Le Midi Libre, 19/11/2011

Posts les plus consultés de ce blog

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : le site ARSO retire un article dénigrant les responsables de l'Initiative Sahraouie pour le Changement

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise