John Bolton dénonce l'absence de progrès sur le référendum au Sahara occidental

WASHINGTON.- L’ancien ambassadeur américain aux Nations unies, M. John Bolton, a dénoncé au Congrès américain l'absence de progrès pour la tenue d'un référendum au Sahara occidental, qualifiant cette situation de "grande tragédie".

M. Bolton a fait cette déclaration lors d'une rencontre organisée par la fondation américaine "Defense Forum Foundation" avec les membres du staff du Congrès américain pour discuter des questions de sécurité des Etats-Unis.

"Après toutes ces années d'efforts, je suis perplexe par notre incapacité d'organiser un référendum au Sahara occidental afin de permettre au peuple sahraoui, d'une manière réellement démocratique, d’exprimer son point de vue sur ce qu'il veut pour l'avenir de son pays", a-t-il déploré.

Pour M. Bolton, qui avait également travaillé avec l'ancien envoyé spécial des Nations unies sur le Sahara occidental, M. James Baker, "cette situation est une grande tragédie et j'espère ne perdre aucune occasion pour cette région afin de voir ce que les institutions démocratiques légitimes pourraient faire".

Le 24 janvier dernier, les travaux de la 5e réunion informelle entre le Front Polisario et le Maroc avaient pris fin à Manhasset (New York) sans avancée majeure dans les pourparlers entre les deux parties.

Le Front Polisario et le Maroc avaient engagé en juin 2007 des négociations directes, sous l'égide de l'Onu, avec quatre rounds qui avaient eu lieu à Manhasset, et cinq réunions informelles à Vienne (Autriche) et à Manhasset.

Le Conseil de sécurité avait demandé dans sa résolution (1871) au Maroc et au Front Polisario de poursuivre les négociations sous les auspices du secrétaire général de l'Onu, "sans conditions préalables et de bonne foi", en vue de parvenir à une "solution politique juste, durable et mutuellement acceptable" qui pourvoie à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental.

Le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique. Il est considéré comme territoire non-autonome par l'Onu depuis 1966.

Posts les plus consultés de ce blog

Sahara Occidental : le site ARSO retire un article dénigrant les responsables de l'Initiative Sahraouie pour le Changement

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise