Aide humanitaire aux réfugiés : L'UE veut l'éxonération de la TVA

L’aide humanitaire que nous offrons aux camps des Sahraouis, qui consiste en denrées alimentaires et qui passe à travers l’Algérie, doit être exonérée de la TVA qui est de l’ordre de 17 %. C’est ce qu’ a déclaré, hier, à Alger, le directeur général à l’aide humanitaire et à la protection de la Commission européenne, Peter Zangi. «Avec les autorités algériennes, j’ai pu aborder les besoins et les possibilités d’améliorer les conditions de travail de nos partenaires non gouvernementaux et la question de taxes imposé à notre aide, je repars avec la conviction que note aide continuera à assurer la survie de familles extrêmement vulnérables d’une manière de plus en plus efficace» a-t-il enchainé. 

À cette occasion, le même responsable a aussi indiqué que l’aide humanitaire de l’Union européenne au profit de ces populations «sera assurée jusqu’à Mars 2012» a-t-il ajouté. En effet, le Directeur général de la commission européenne a terminé, avant-hier, une visite de trois jours dans les camps des réfugiés Sahraouis de Dakhla, Smara et du «27 février». Ainsi, la commission européenne se trouve comme l’un des plus grands donateurs d’aide humanitaire aux réfugiés Sahraouis. Cette visite a permis à ce responsable de se rendre compte par soi même des conditions de vie extrêmement difficiles des réfugiés Sahraouis dans la région de Tindouf et de leurs besoins réels. Il a découvert que la malnutrition battait de plein fouet ces réfugiés, particulièrement chez les enfants. À cet effet, Peter Zangi a indiqué que l’Union européenne a fourni plus de 170 millions d’euros aux besoins vitaux de ces populations. 

L’argent contribue année après année aux besoins alimentaires, en eau, en logement et aux soins médicaux. L’aide européenne est distribuée par les partenaires d’Echo que sont les organisations non-gouvernementales internationales comme Oxfam, Médecins du monde et Triangle Génération humanitaire, des organisations spéciales des Nations unies comme le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et la famille du Croissant-Rouge dont la Croix-Rouge espagnole avec son partenaire le Croissant-Rouge sahraoui. À cet égard, l’intervenant a indiqué que l’une des priorités de ces aides est de garantir les principes de neutralité et d’indépendance et d’impartialité de leur mise en oeuvre. Rien que pour 2010, la Commission européenne a alloué 10 millions d’euros d’aide humanitaire aux réfugiés sahraouis. Environ 50 % la moitié du budget est régulièrement allouée à l’aide alimentaire et l’approvisionnement en eau potable. Toutefois, le même responsable révélait que l’éducation est le parent pauvre de cette aide. «Nous n’avons pas les compétences spécifiques» a-t-il regretté. Cependant, l’orateur n’a pas omis d’émettre son regret quant au non-respect de la dignité de ces réfugiés. Il fait là, allusion aux violences que subit le peuple sahraoui quotidiennement de la part des autorités marocaines.
Fawzi Khemili 
Le Courrier d'Algérie, 27/01/2011

Posts les plus consultés de ce blog

Sahara Occidental : le site ARSO retire un article dénigrant les responsables de l'Initiative Sahraouie pour le Changement

Des sénégalaises esclaves en Arabie Saoudite

Sahara Occidental : Voilà pourquoi le Maroc ne veut pas lâcher prise